Comment catégoriser les biostimulants? Faut-il tenir compte de leur origine ou de leur composition?

Dans les formulations commerciales, le biostimulant associera souvent des éléments nutritifs ET des éléments biostimulants (DU JARDIN, 2015). Ces derniers sont des produits dérivés d’un ensemble très diverse de matière organique et inorganique (CALVO et al, 2014). Ainsi, de nombreuses catégories et terminologies sont utilisées pour les classer en fonction de leur origine. Cette page en donnera quelques exemples, basés sur des recherches menées en France ou à l’étranger. Ces classifications représentent un bon outil pour découvrir les biostimulants et faciliter leur comparaison (YAKHIN et al, 2017). Néanmoins, il ne faut pas perdre de vue que le biostimulant se caractérise moins par sa composition que par ses propriétés et son mode d’action (FAESSEL et al, 2014). Cet aspect sera approfondi dans la partie « type de produits & modes d’action » de ce site.

 

Dans la littérature, plusieurs références ressortent dans l’effort de classification des biostimulants.

En France, dans le cadre du projet agroécologique et du plan Ecophyto, le ministère de l’agriculture à commandité une étude sur les produits de biostimulation. Elle est réalisée par les équipe de BIO by Deloitte (société d’audit et d’assurance) et de RITTMO Agroenvironnement (Centre de Recherche & Développement pour les matières fertilisantes et la qualité des agrosystèmes), et publiée en décembre 2014. Dans cette étude (FAESSEL et al, 2014) et dans les synthèses présentées aux organismes professionnels tels que l’ITAB (NASSR, 2016), une liste a été réalisée pour classées les produits biostimulants selon leur origine. Le tableau sous ce paragraphe en reprend les grandes lignes.

 

Tableau : Liste synthétique des principales origines des produits de biostimulation (NASSR, 2016) Cliquer sur l’image pour l’afficher en grand.

 

 

Plus récemment, des chercheurs Russes et Américains se sont réuni pour publier un article sur les biostimulants, leur définition, leurs modes d’action et leur classification (YAKHIN et al, 2017). Dans ce travail, les auteurs fournissent un tableau qui présente les contributions de différents auteurs pour la définition de catégories de biostimulants basées sur leur nature. Il souligne le fait que le corps scientifique, au niveau mondial, à des difficultés à établir une référence de classification qui engloberait tous les éléments biostimulants connus. Néanmoins, aujourd’hui, c’est la classification proposée par Patrick Du Jardin en 2015 qui est partagée par le plus grand nombre. Elle inspire notamment la réglementation Européenne sur les Engrais et Biostimulants en cours de préparation.

Dans le cadre de ce projet de réglementation, ce sont trois catégories de composés qui ont finalement été retenue pour les produits biostimulants :

  • Substances et mélanges à base de matières vierges (pas de déchet, de coproduit etc.)
  • Parties de végétaux ou extraits de végétaux non traités ou traités mécaniquement (si extraction, uniquement à l’eau)
  • Micro-organismes, y compris des micro-organismes morts ou des parois cellulaires vides de micro-organismes, ainsi que des résidus non nocifs du milieu dans lequel ils se sont développés. Ces micro-organismes ne peuvent avoir subi aucun autre traitement qu’une déshydratation ou une lyophilisation.

 

Tableau : Evolution de la classification des biostimulants dans la littérature scientifique (YAKHIN et al, 2017)

 

 

BIBLIOGRAPHIE

  • CALVO, Pamela, NELSON, Louise et KLOEPPER, Joseph W. (2014). Agricultural uses of plant biostimulants. Plant Soil. Cité par Saa, P. B. (2015). Biostimulants in Agriculture. Frontiers in Plant Science. Disponible en ligne
  • DU JARDIN, Patrick (2015). Plant Biostimulants : Definition, concept, main categories and regulation. Scientia Horticulturae. Disponible en ligne
  • FAESSEL, Ludovic ; GOMY, Catherine ; NASSR, Najat ; TOSTIVINT,Clément ; HIPPER, Clémence ; DECHANTELOUP, Agnès (2014). Produits de stimulation en agriculture visant à améliorer les fonctionnalités biologiques des sols et des plantes. Étude commanditée par le Centre d’Études et de Prospective (CEP) du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt (MAAF) et financée par le MAAF dans le cadre du programme 215 (Marché n° SSP-2013-094)., BIO by Deloitte (BIO) et RITTMO Agroenvironnement (RITTMO).
  • NASSR, Najat (2016, Avril 26 – 27). Produits de stimulation en agriculture – Synthèse de l’étude « Produits de stimulation en agriculture visant à améliorer les fonctionnalités biologiques des sols et des plantes ». Disponible en ligne
  • SAA, Sebastian et BROWN, Patrick (2015). Biostimulants in Agriculture. Frontiers in Plant Science. Disponible en ligne 
  • YAKHIN, O. I. ; LUBYANOV, A. A. ; Yakhin, I. A. et BROWN, P. H. (2017). Biostimulants in Plant Science : a global perspective. Frontiers in Plant Science. Disponible en ligne